Choisir un capteur d’humidité adapté pour surveiller vos environnements

Dans cet article, vous découvrirez comment choisir le capteur d’humidité idéal pour vos besoins de surveillance environnementale. A travers notre guide, explorez les différents types de capteurs, leurs applications pratiques et obtenez des conseils adaptés pour vous aider à prendre une décision éclairée avant l’achat.

Capteur d’humidité : types de capteurs, usages et applications

 

Pourquoi utiliser une sonde hygrométrique ?

Les capteurs d’humidité jouent un rôle crucial dans la surveillance des paramètres environnementaux. Ces instruments de mesure sont sollicités dans divers secteurs d’activités et revêtent une utilité polyvalente selon leur application.

 

En général, une sonde hygrométrique est utilisée notamment pour :

  • Mesurer et contrôler des conditions climatiques
  • Prévenir les dégâts potentiels liés à un trop fort taux d’humidité
  • Gérer et optimiser la consommation énergétique de certains bâtiments
  • Sécuriser l’intégrité sanitaire des environnements où un fort taux d’humidité pourrait entraîner le développement de bactéries

 

La liste n’est bien évidemment pas exhaustive. En effet, l’utilité d’une sonde d’humidité dépend essentiellement du secteur d’activité dans laquelle elle est sollicitée.

 

Dans quels cas utiliser un capteur d’humidité ?

Dans le secteur de la santé, les professionnels surveillent l’humidité pour préserver l’intégrité et la stabilité des échantillons, médicaments en laboratoire de recherche, d’analyse ou en laboratoire pharmaceutique. Les produits pharmaceutiques en phase de production sont également concernés par la mesure d’hygrométrie.

 

De plus, les établissements de santé tels que les hôpitaux ou cliniques utilisent également la surveillance hygrométrique afin de garantir des conditions sanitaires optimales pour les patients.

 

Pour le secteur agroalimentaire, on mesure également le taux d’humidité pour s’assurer que les conditions de stockage garantissent la sécurité sanitaire des aliments. Pour l’agriculture aussi, la mesure du taux d’humidité du sol est primordiale pour assurer la croissance des cultures.

 

Mais ce n’est pas tout puisque la mesure d’hygrométrie est également mise en œuvre par les secteurs de l’électronique, météorologique, le BTP, la construction, ect…

 

Quels sont les différents types de capteur d’humidité ?

Au sein de la grande famille des capteurs d’humidité, il existe 4 catégories distinctes :

  • Capacitif
  • Résistif
  • Micro-ondes
  • A points de rosée

 

Les capteurs d’humidité capacitifs sont les plus répandus sur le marché industriel. Ils permettent de mesurer le taux d’humidité dans l’air.

 

Ensuite, on retrouvera la sonde hygrométrique à micro-ondes qui vise à mesurer le taux d’humidité dans les matériaux fluides comme le béton par exemple.

 

Le capteur résistif, lui, est le moins onéreux des 4. Il fonctionne sur le principe de variation de la résistance électrique.

 

Enfin, la sonde à points de rosée utilisée pour déterminer la température du point de rosée de l’environnement.

 

Comparatif capteur d'humidité

Acheter une sonde hygrométrique

 

Quels critères prendre en compte avant l’achat ?

Les critères de sélection pour l’achat d’un capteur d’hygrométrie sont sensiblement les mêmes que pour les types de sondes de température à savoir :

 

  • Le type de capteur d’humidité (à déterminer en fonction de votre application : capacitif, résistif, micro-ondes, à point de rosée)
  • La taille du capteur
  • L’environnement dans lequel vous souhaitez le mettre (doit-il être résistant à des conditions particulières ?)
  • L’étendue de ses plages de mesure
  • Le niveau de précision
  • Le système d’installation et de mise en route
  • Le prix

 

La sonde de température et d’humidité Koovea Tag

Pour vous permettre de répondre simplement à votre besoin de surveillance en hygrométrie, nous avons conçu et développé le Koovea Tag RH.

 

Koovea Tag RH, c’est un capteur de température et d’humidité à sonde interne. Avec ses plages étendues, celui-ci vous permet de mesurer en temps réel :

  • La température (-40° C à + 80° C)
  • Le taux d’humidité relative (0% à 100% sans condensation)

 

Notre solution se compose de 3 éléments :

  • Koovea Tag RH: le capteur de température et d’humidité qui mesure et enregistre en temps réel vos environnements (jusqu’à 6 mois de données stockées à raison d’une mesure toutes les 15 mn)
  • Koovea Hub: le routeur autonome qui se connecte automatique à vos tags et transmet vos données sans interruption à l’application
  • Koovea App : l’application qui centralise vos relevés, vos équipements et qui vous alerte en cas de dépassement

Le Tag RH fonctionne sur batterie et vous garantit entre 3 à 5 ans d’autonomie. Sans fil et miniature, il n’est pas encombrant et communique en toute autonomie avec le routeur sans configuration de votre part.

 

De plus, avec sa faible incertitude de mesure (±0,2° C et ±0,2° %), vous profitez de relevés de température et d’humidité vraiment fiabilisé. Le Koovea Tag RH est également fiabilisé grâce à la certification IP68. Cela signifie qu’il est totalement étanche à la poussière mais qu’il résiste aussi à une immersion dans l’eau jusqu’à 1m pendant 30mn.

 

Les avantages de la solution de surveillance d’hygrométrie Koovea

 

avantages solution koovea

Besoins d’informations complémentaires ? D’un devis gratuit ?

Demandez conseil à nos experts !

Pour conclure
Vous l’aurez compris, le choix d’un capteur d’humidité adapté est primordial pour optimiser les conditions de votre environnement. En déterminant précisément le type de capteur, son application et en tenant compte de vos critères sélectifs, vous déterminerez le capteur idéal pour vos usages.

Découvrez les autres articles
de nos catégories :