Logistique du dernier kilomètre : Définition, acteurs et enjeux

Contraintes urbaines, coûts, enjeux environnementaux… Dans l’épineux parcours de la chaîne logistique, le dernier kilomètre se révèle être un défi de taille pour les professionnels. Qu’est ce que la logistique du dernier km ? Qui sont ses acteurs phares ? Quels sont ses enjeux ? C’est ce que nous allons découvrir tout au long de cet article !

Logistique du dernier kilomètre : de quoi parle-t-on ?

 

Qu’est-ce que la livraison du dernier kilomètre ?

La livraison du dernier kilomètre désigne l’étape finale de la supply chain. C’est-à-dire l’étape durant laquelle les produits sont acheminés vers leur destination finale.

 

C’est l’une des parties de la chaîne logistique la plus compliquée à gérer pour les professionnels du transport. Au quotidien, les acteurs de ce nouveau type de livraison font face à des défis urbains grandissants :

  • Gestion du trafic et coordination des livraisons,
  • Gestion des normes et contraintes réglementaires
  • Gestion des contraintes temporelles et spatiales,
  • Contrôle de la température de conservation des marchandises

 

Mis bout à bout, ces défis impliquent une coordination sans failles sur de nombreux aspects logistiques. Ils requièrent également le développement d’une faculté d’acclimatation et une réactivité à toute épreuve pour les professionnels du secteur.

 

Les acteurs de la livraison du dernier kilomètre

La logistique du dernier kilomètre entraîne l’implication de plusieurs intervenants en amont comme en aval pour garantir la bonne livraison des produits.

Au sein de cet écosystème, nous retrouvons les acteurs suivants :

  • Les chargeurs: ceux qui ont la charge de l’expédition et du chargement
  • Les logisticiens: ceux qui prennent en charge l’organisation et l’optimisation
  • Les transporteurs: ceux qui effectuent la livraison des marchandises en transit
  • Les clients (ou patients) finaux

 

Dernier kilomètre : quels enjeux pour la logistique urbaine ?

 

Des enjeux économiques et sociétaux

Les livraisons du dernier km représentent une part prépondérante du trafic routier. En effet, le volume de colis ne cesse d’augmenter chaque année, tout comme le nombre de livraisons. Livraison de courses, de médicaments, de marchandises… Peu importe leur contenu, la livraison urbaine est en pleine expansion.

Par conséquent, ce moyen logistique est devenu un levier économique de taille pour les industriels du secteur. Aujourd’hui, il représente des milliards d’euros de chiffre d’affaires chaque année.

Mais au-delà de sa rentabilité, il faut également souligner que la logistique du dernier km représente aussi une dépense onéreuse. En effet, elle représente à elle seule 20% du coût total de la chaîne logistique.

Coût de stockage, optimisation des itinéraires, prix des carburants, main d’œuvre… La diminution des coûts constitue dès lors un enjeu stratégique majeur pour l’industrie du transport.

 

Des enjeux environnementaux

A l’heure où les critères environnementaux sont de plus en plus présents en milieu urbain, la durabilité environnementale constitue un des enjeux phares de la logistique urbaine. Avec l’augmentation du nombre de livraisons urbaines, ce sont également les émissions de CO2 qui ont augmenté.

 

camion-logistique-dernier-km-reduction-CO2

Il est ainsi devenu primordial pour les entreprises du transport de répondre à cet objectif environnemental de réduction des émissions de CO2.

Afin de relever le défi, de plus en plus d’entreprises logistiques se tournent vers des flottes de véhicules moins polluants comme l’électrique ou hybride. Une responsabilité écologique de la part des entreprises qui coïncide avec la volonté des consommateurs de consommer plus responsable.

 

Des enjeux logistiques et règlementaires

Comme nous le disions au préalable, les professionnels en charge de la livraison urbaine du dernier km font preuve d’une grande adaptabilité et doivent prendre en compte les spécificités et normes des secteurs d’activités qu’ils livrent.

 

Par exemple, lors du transport de produits alimentaires frais, les logisticiens doivent prendre en compte le respect de la chaîne du froid. C’est également le cas pour le transport de produits de santé thermosensibles (médicaments, vaccins, organes). Dans un cas comme un autre, le transport doit se faire sous température dirigée. Le logisticien doit ainsi mettre en place une solution de suivi de température afin de se conformer aux réglementations (ATP, Paquet hygiène…)

 

De plus, les transporteurs doivent s’adapter en termes logistiques à une demande en forte croissance chaque année (+20%). Cela pousse l’ensemble des acteurs du secteur à revoir, optimiser et digitaliser la gestion des processus logistiques afin de répondre à ces enjeux grandissants.

Conclusion
La logistique du dernier kilomètre constitue un défi majeur pour les professionnels du secteur. De la gestion du milieu urbain aux contraintes économiques et environnementales, les enjeux de cette étapes finale de la supply chain sont cruciaux. Pour répondre à une demande en forte expansion, la digitalisation est devenue un moyen incontournable. Chez Koovea, nous vous proposons des solutions de suivi de température simplifiées qui s'intègrent à votre TMS par API pour vous aider à répondre au défi complexe de gestion de la chaîne du froid.

Découvrez les autres articles
de nos catégories :